En ondes: Helluva Life | Frankie Ballard

Information régionale

La CAQ stimule la concurrence entre ceux qui veulent des billets, selon le PQ

today20 avril 2022

share close

Le Parti Québecois émet des réserves sur le programme de François Bonnardel.

 

Le tarif de 500 $ est certes une bonne nouvelle pour les usagers; mais d’aucune façon cela ne vient garantir des fréquences de vols, une disponibilité de sièges ou la pérennité des services de transport aérien régionaux au Québec, fait remarquer le porte-parole en matière de transport.

 

«Oui, à partir du premier juin prochain, les voyageurs devraient avoir droit à un tarif avantageux mais auront-ils des sièges et des itinéraires adéquats?», questionne le porte-parole en matière de transports et député des Îles, Joël Arseneau.

 

Pour la chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, il s’agit de sommes importantes consacrées au transport aérien régional pour les prochaines années. Ce que l’on souhaite est clair, il faut que les solutions présentées par le gouvernement permettent des vols régionaux à des prix plus compétitifs, entre autres pour les gens d’affaires des quatre coins du Québec, tout en s’assurant que les transporteurs ne soient pas déficitaires dans leurs opérations », ont affirmé le directeur général Maurice Quesnel, ainsi que Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce.

 

Maurice Quesnel dit être ravi d’apprendre qu’avec ce plan, le gouvernement s’adresse directement aux consommateurs pour les convaincre d’opter pour l’avion plutôt que l’automobile. Cela incitera la population à voler, ce qui amènera davantage de volume aux transporteurs et offrira de belles opportunités d’affaires à nos entrepreneurs en Gaspésie, notamment dans le secteur du tourisme.

Partager


0%