Informations régionales

Journée des droits des femmes: des priorités à régler

8 mars 2021

Les intervenants sont nombreux aujourd’hui à se montrer solidaires dans la lutte pour les droits des femmes.

 

            La députée fédérale d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud a notamment les propositions du Bloc Québécois d’investir davantage en santé où 90 % de la main d’œuvre sont des femmes.  Le vice-président du conseil central de la CSN, Tony Savino, a salué l’effort de celles qui se «démènent face à cette crise sans précédent, sans qu’elles ne se sentent écoutées.»

 

            La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles publie aujourd’hui les principaux souhaits de celles qui réclament une amélioration dans la lutte à l’égalité. En cette journée internationale du droit des femmes, les regroupements veulent poser un éclairage sur les mesures concrètes réclamées pour combattre la pauvreté et la violence qu’elles subissent.

 

            Agente de projet à la Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Sara Ternoir note que les logements de seconde étape, pour aider les femmes à se sortir du cycle de violence conjugale, manquent dans la région :

            Le manque de places en garderie freine le retour des femmes en milieu de travail dans la région, ajoute Sara Ternoir :

            À la question : Pourquoi faut-il écouter les femmes? Les groupes de défense ont évoqué aussi le déséquilibre actuel dans la représentativité politique.  La journée internationale du droit des femmes vise à améliorer leur condition de vie et de travail, et à briser le cycle de violence.  

 

Retour

PARTAGER