En ondes: Trois ou quatres pas | Émilie Janvier

Information régionale

Insatisfaction dans la pêche au hareng

today5 mai 2020

Arrière-plan
share close

La pêche au hareng dans la zone 16B a pris fin dimanche dans l’incertitude et l’insatisfaction.

 

            La saison 2020 a été marquée par une baisse de quota importante.  Le quota global pour toute la zone 16B était de 500 tonnes comparativement à 1250 l’an dernier.  Pour la baie des Chaleurs, la limite permise a été fixée à 18 tonnes contre presque 45 l’an passé.  Les pêcheurs estiment que le partage est inéquitable entre la baie des Chaleurs et le total accordé dans le sud du Nouveau-Brunswick.  

 

            Alors que plusieurs s’attendaient à ce que la limite soit atteinte en une seule journée, elle aura finalement duré 5 jours, fait remarquer le représentant des pêcheurs professionnels pélagiques du sud de la Gaspésie, Ghislain Collin.  Selon lui, les pêcheurs ont pu dépasser le quota en pigeant dans la réserve de 123 tonnes mais il faudra attendre les calculs exacts du MPO pour connaître, avec exactitude, la quantité qui vient d’être pêchée dans la baie des Chaleurs :

  • cover play_arrow

    Insatisfaction dans la pêche au hareng solinfo

 

            Le représentant des pêcheurs de hareng aurait souhaité avoir l’information dès le début.  Devant les faibles perspectives, seulement 3 des 15 détenteurs de permis ont pris la mer, note Ghislain Collin :

  • cover play_arrow

    Insatisfaction dans la pêche au hareng solinfo

 

            Par ailleurs, alors que la pêche commerciale au hareng a dû cesser,  certains pêcheurs de homard capturent toujours l’espèce utilisée en appât :

  • cover play_arrow

    Insatisfaction dans la pêche au hareng solinfo

 

            Hier, le représentant des pêcheurs affirmait toujours ne pas connaître le prix accordé cette année.  

Partager


0%