En ondes: Say Say Say | Paul McCartney& Michael Jackson

Information régionale

Inondations du 2 décembre: 1,5 million à injecter pour réparer les dommages en forêt

today26 mai 2021

La crue soudaine du 2 décembre a endommagé plusieurs chemins forestiers. Photo: archives

Arrière-plan
share close

Québec doit rassembler 1,5 million de dollars pour réparer les chemins forestiers qui ont été endommagés lors de la crue des eaux du 2 décembre.

 

            Le ministère des Forêts est forcé d’intervenir à plusieurs endroits sur le chemin du grand brûlé ainsi que dans le secteur au nord de Pin rouge et sur le territoire de la ZEC de la rivière Bonaventure.  Par exemple, au nord de Pin rouge, le chemin qui donne accès à la branche de l’ouest est coupé à quelques endroits.  Au nord de Saint-Alphonse, un pont devra être construit sur le chemin du grand brûlé qui donne accès au lac de la Ferme et au lac McKay. 

           

            Des réparations d’urgence ont été effectués peu après les événements pour permettre la reprise rapide du transport forestier.  Toutefois, il reste encore un bon nombre de ponts, de conduits et de tronçons à réparer ou remplacer.  Le directeur régional du secteur forêt au ministère, Marc Lauzon :

  • cover play_arrow

    Inondations du 2 décembre: 1,5 million à injecter pour réparer les dommages en forêt solinfo

Les travaux sur le chemin du grand brûlé seront entrepris prochainement.  Au nord de Pin rouge, les opérations procéderont plus tard :

  • cover play_arrow

    Inondations du 2 décembre: 1,5 million à injecter pour réparer les dommages en forêt solinfo

 

Dans certaines parties des bassins versants Petite-Cascapédia et Bonaventure, les premier et 2 décembre, il est tombé 160 millimètres de pluie.  Simultanément, les températures douces ont fait fondre la neige qui était déjà au sol.  Combinés, ces facteurs ont fait gonfler les affluents.  52 problématiques ont été révélées sur le territoire, principalement concentrées dans la Baie-des-Chaleurs. 

 

Les dommages ont causé des ennuis de logistique de transport aux industriels forestiers.  Des villégiateurs et des adeptes de chasse et pêche ont aussi été impactés. 

Partager


0%