Informations régionales

Immigration: Des propos qui divisent, dénoncent les candidats dans Bonaventure

29 septembre 2022

Les candidats de la circonscription de Bonaventure réagissent avec vigueur aux déclarations du ministre du Travail et de François Legault sur l’immigration.

 

Les candidats de Québec Solidaire, du Parti Québécois et du Parti libéral ont unanimement dénoncé les propos.

 

François Legault a semé la controverse en affirmant qu’il serait suicidaire d’accueillir plus de 50 000 immigrants par année au Québec.  La candidate de Québec Solidaire, Catherine Cyr-Wright, a été extrêmement choquée d’entendre un homme qui aspire à être premier ministre utiliser un adjectif qui est attribuable à un problème de santé mental pour décrire un enjeu de la sorte :

 

Jean Boulet, ministre du Travail sortant, a lancé que 80 % des nouveaux arrivant ne parlent pas français, ne travaillent pas ou n’adhèrent pas aux valeurs.  Pour Alexis Deschênes, candidat du Parti Québécois, les sorties du premier ministre sortant et du ministre comportent une part de danger :

 

Le candidat libéral, Christian Cyr, estime que ces propos sèment la division, alimentent les préjugés et développent des réflexes de rejet en plus de risquer d’être contre-productifs pour la Gaspésie qui tente d’attirer de la main d’oeuvre :

 

La candidate de la Coalition Avenir Québec, Catherine Blouin, n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue sur ce sujet.  Son parti a plutôt relayé le message expliquant que le ministre Boulet avait mal exprimé sa pensée et que le premier ministre regrettait ses paroles.

Retour

PARTAGER