En ondes: Andalouse | Kendji Girac

Information régionale

Il faut en faire plus pour le caribou

today2 août 2023

Arrière-plan
share close

La population souhaite que le gouvernement en fasse davantage pour protéger le caribou.

C’est ce révèle une analyse publiée dans une revue scientifique suite à un sondage mené du 9 au 14 septembre auprès de 1000 personnes. Dans le sondage, les personnes devaient se prononcer sur deux scénarios mis de l’avant par le gouvernement du Québec en 2022, en lien avec l’industrie du bois. Rappelons que la survie du caribou est étroitement liée à la présence de peuplements matures.

Le premier scénario proposait une baisse de 2,5 % du volume de bois alloué à l’industrie entre 2023 et 2028. Cette baisse entraînerait la perte de 841 emplois dans le secteur forestier, mais elle permettrait de maintenir à des niveaux viables une partie des populations de caribou. Le second scénario prévoyait une légère hausse des coupes et le maintien du nombre d’emplois, mais il conduisait à la disparition des trois populations de caribous forestiers. Le premier scénario a reçu l’appui de 36 % des personnes répondantes alors que le second scénario a récolté seulement 10 % des appuis. La plus grande proportion, soit 41 %, a jugé que les deux scénarios étaient insuffisants et que le gouvernement devait en faire plus, même si des pertes d’emplois devaient s’ensuivre.

En Gaspésie, la population de caribou est estimée à environ 35 individus.

L’analyse a été publiée dans la revue Science of the Total Environment par les chercheurs de l’Université Laval Daniel Fortin, professeur à la Faculté des sciences et de génie, et Jérôme Cimon-Morin, de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique,

 

Partager


0%