En ondes: Life Goes On ft Luke Combs | Ed Sheeran

Information régionale

Hydro Canomore demande l’intervention du ministre Fitzgibbon

today3 mai 2024

Arrière-plan
share close

Les propriétaires de mini-centrales, dont les détenteurs du barrage hydroélectrique de Saint-Elzéar, demandent l’intervention du ministre Pierre Fitzgibbon.

 

L’un des co-propriétaires d’Hydro Canomore, Louis Cayouette, déplore qu’Hydro-Québec n’ait retenu que des projets éoliens dans l’appel d’offres de 480 mégawatts de juillet 2022.

 

Selon lui, les mini-centrales hydro-électrique comme la sienne, sur la rivière Hall à Saint-Elzéar pourraient facilement être mis à contribution dans les besoins énergétiques du Québec.

 

Louis Cayouette espère que le prochain appel d’offres réservera une part des mégawatts à la petite hydroélectricité, mais il n’a aucune allant en ce sens.

Il souhaiterait, par ailleurs, qu’une alternative simple serait de pouvoir réaliser des ententes de gré à gré avec Hydro-Québec.  Jusqu’ici, les approches n’ont pas connu de succès :

  • cover play_arrow

    Hydro Canomore demande l’intervention du ministre Fitzgibbon julie

 

Louis Cayouette croit qu’une intervention du ministre Fitzgibbon pourrait pousser Hydro-Québec à engager une discussion avec la centrale de Saint-Elzéar, capable d’alimenter 250 maisons avec capacité de production de 1 mégawatt.

 

Le barrage a été construit en 1929.  La centrale a été achetée par Hydro-Québec dans les années 60, elle a produit pendant une dizaine d’années avant d’être mise de côté.  Elle a repris du service en 1995 quand René Lebreux l’a achetée.  Hydro Canomore en a fait l’achat en 2006.  Elle a été en activité jusqu’en 2018.

Partager


0%