En ondes: Dis-moi que j't'aime | Weedon

Information régionale

Hausse à prévoir des permis à femelle orignal

today1 février 2022

Arrière-plan
share close

Le ministère de la Faune a l’intention de rehausser l’octroi de permis de chasse à la femelle orignal.

 

Un débalancement mâles-femelles s’observe en Gaspésie.

 

Lors de l’inventaire hivernal effectué en survolant la Gaspésie en 2017, 13% de mâles adultes ont été comptabilisés contre 65% de femelles adultes. Avant la chasse, ce ratio était plutôt de 30% de mâles.

 

Le ministère a pour stratégie de poursuivre l’augmentation du nombre de permis à femelle puisque, contrairement à la croyance populaire, cette situation est néfaste pour la santé du cheptel.  Cette année, 5200 permis parmi environ 25 mille chasseurs.

 

Le biologiste au ministère de la Faune, Martin Dorais, explique que les efforts d’éducation doivent se poursuivre puisque plusieurs chasseurs ne récoltent pas de femelle croyant ainsi favoriser la reproduction:

  • cover play_arrow

    Hausse à prévoir des permis à femelle orignal solinfo

 

Les résultats de chasse publiés hier démontrent que la situation du cheptel d’orignaux en Gaspésie est stable.

 

4 mille 387 orignaux, dont 1336 femelles, ont été abattus dans la région.  C’est 380 bêtes de plus que l’année dernière.  En fait, les résultats varient peu depuis 2007 sur le territoire.

 

Ces statistiques ne touchent que les territoires publics et non les réserves. Avec ces territoires où l’accès est contrôlé, la moyenne des dernières années atteint environ 5 mille 200 orignaux abattus à chaque saison de chasse.

Partager


0%