En ondes: 1973 | James Blunt

Information régionale

Francisation des travailleurs et travailleuses

today20 avril 2023

share close

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre des pêches maritimes se lance dans la francisation des travailleurs étrangers temporaires.

 

De la fin mars à la fin avril, le Comité sectoriel aura entamé la francisation de 191 travailleurs mexicains œuvrant dans le domaine de la transformation des produits marins en Gaspésie, sur la Côte-Nord et au Bas-Saint-Laurent.  Entre 15 et 60 heures de cours leur sont offertes. Ce n’est qu’un début, puisque l’organisme prévoit franciser 400 travailleurs de plus d’ici la fin de l’an prochain.

 

Selon Geneviève Gélinas, coordonnatrice de la formation, la francisation des travailleurs temporaires est un phénomène relativement nouveau et qui prend de l’expansion :

  • play_arrow

    Francisation des travailleurs et travailleuses solinfo

 

Ces travailleurs sont temporaires, convient la coordonnatrice de la formation, mais plusieurs reviennent chaque année :

  • play_arrow

    Francisation des travailleurs et travailleuses solinfo

 

Geneviève Gélinas souligne qu’une meilleure compréhension de la langue facilite la compréhension des consignes, ce qui permet d’éviter des erreurs de production et d’assurer le respect des règles de salubrité.

 

De plus, cela contribue à améliorer le bien-être et la sécurité des travailleurs. Les entreprises croient aussi qu’en créant un sentiment d’engagement plus fort, cela maximisera la récurrence de leur embauche, ce qui en fera des travailleurs expérimentés.

En 2022, près de 800 travailleurs étrangers temporaires travaillaient dans les usines de transformation des produits marins au Québec.

Partager


0%