Informations régionales

Fragile stabilité dans les prix du homard

Fragile stabilité dans les prix du homard

28 mai 2020

Le prix pour le homard est relativement bon.

 

            Il risque toutefois de baisser au cours des prochaines semaines, selon le pêcheur Jeffrey Vautier, de la zone 20-B-5 du secteur de Shigawake.

 

            La pêche est ouverte dans toutes les zones de la Gaspésie depuis le 9 mai et jusqu’ici, la saison se déroule bien; la ressource est abondante et les conditions météorologiques varient beaucoup d’une zone à l’autre.  Certains pêcheurs ont dû composer avec de forts vents. 

 

            Bien que plusieurs marchés pour le homard aient disparu avec la pandémie, notamment dans les restaurants, le prix est relativement bon jusqu’ici.  Pendant la première semaine de pêche, le prix à la livre était à 6 dollars 40 mais a diminué à un peu plus de 5 dollars la semaine suivante.  Jeffrey Vautier estime que dans les circonstances, ce prix est bon, tout en s’attendant à une autre diminution prochainement à cause de l’abondance du homard sur le marché et du fait qu’il s’agisse d’un produit de luxe :

 

            Les mesures de distanciation sont impossibles à respecter sur les bateaux qui doivent être désinfectés chaque jour.  Le pêcheur de Shigawake demande aux curieux de ne pas trop s’approcher lorsque les équipes travaillent sur les quais :

            Jeffrey Vautier affirme que les pêcheurs sont heureux de pouvoir prendre la mer, mais il ajoute que le MPO doit offrir des conditions qui permettent de bien gagner sa vie. Il dénonce la courte saison de pêche au hareng qui a impacté les pêcheurs pélagiques et, dans une moindre mesure, les pêcheurs de homard.

Retour

PARTAGER