En ondes: Commotion (sur le poton) | Les Trois Accords

Information régionale

Environnement Vert Plus réclame des données sur la qualité de l’air

today15 mars 2022

Arrière-plan
share close

 

            Environnement Vert Plus rend public du courrier entre Votorantim Cimentos et le comité de suivi environnemental sans attendre leur accord.

 

            Le groupe écologiste piloté par Pascal Bergeron était impatient d’en dévoiler le contenu puisque l’échange entre les 2 organisations touche à la qualité de l’air dans les environs de la cimenterie de Port-Daniel et que la réponse est insatisfaisante.  EVP réclame la publication des données depuis avant même l’ouverture de l’usine :

  • cover play_arrow

    Environnement Vert Plus réclame des données sur la qualité de l’air solinfo

            Dans une première lettre acheminée hier aux médias, on apprend qu’en novembre dernier, 4 membres du comité de suivi environnemental ont demandé, à Ciment McInnis/Votorantim de divulguer publiquement et promptement ses données de qualité de l’air ambiant et d’émissions atmosphériques.  Le Conseil régional de l’environnement, le Conseil de l’eau, le CIRADD et Nature Québec ont fait valoir que des systèmes de divulgation de données de qualité de l’air ambiant sont déjà mis en place dans plusieurs cimenteries, notamment dans des installations de Votorantim Cimentos.

 

            Dans la réponse de Votorantim qu’Environnement Vert plus a choisi de dévoiler hier, la compagnie prend l’engagement de compiler des données 4 fois par année et de les publier sur son site internet.  Environnement Vert Plus soutient que le propriétaire a la capacité de les transmettre en temps réel :

  • cover play_arrow

    Environnement Vert Plus réclame des données sur la qualité de l’air solinfo

            Le groupe écologiste veut aussi des données plus précises que ce qui est proposé par Votorantim :

  • cover play_arrow

    Environnement Vert Plus réclame des données sur la qualité de l’air solinfo

 Pascal Bergeron craint que les membres du comité de suivi environnemental se satisfassent de la réponse du premier actionnaire.   Le Conseil régional de l’Environnement attend de consulter l’ensemble des co-signataires avant de réagir à la sortie d’EVP.

Partager


0%