En ondes: To Be With You | Mr Big

Information régionale

Deuxième vie pour le mythique Fani

today4 mars 2019

Photo: Julie Drapeau

Arrière-plan
share close

L’Hostellerie Baie Bleue offre une deuxième vie au Motel Le Fani, bâti en 1959 au cœur de Carleton.

            Les travaux ont été entrepris il y a 1 mois.  L’Hostellerie en profitera pour élargir l’éventail de son offre d’hébergement, afin de mieux répondre à la demande de sa clientèle. 

Cette même entreprise offre principalement de l’hébergement traditionnel en chambre dans un complexe avec restaurant et grande salle à manger, le tout adjacent au Centre de congrès de la Gaspésie.  Toujours à Carleton, l’Hostellerie dispose aussi de chalets en bordure de mer. 

Le rachat d’une faillite, l’an dernier, du Motel Le Fani, donne l’opportunité à l’entreprise d’élargir encore une fois son offre. 

 

Le foyer au bois sera remplacé par un foyer au gaz dans le nouveau chalet. Photo: gracieuseté

 

Le bâtiment d’accueil, qui a déjà fait office de bar et dont la grande fenestration donne sur la baie des Chaleurs, sera transformé en grand chalet pouvant accueillir 16 personnes à la fois, en location à la semaine ou fin de semaine. 

 

Le pavillon de chambres derrière offrira 15 chambres avec lit queen et divan-lit, ainsi que les salles de bain refaites à neuf.  Par ailleurs, 4 lofts seront aménagés avec des cuisinettes.  À l’extérieur, un nouvel aménagement avec foyer central, permettra à la clientèle d’allonger les soirées dehors.  Le co-propriétaire et directeur, Stéphane Boudreau, veut garder le cachet ancien des lieux.  Le style du bâtiment principal, avec sa toiture en faible pente, un type d’architecture prisé à la fin des années 50, rappelle le design des chalets modernes d’aujourd’hui :

  • cover play_arrow

    Deuxième vie pour le mythique Fani solinfo

            Comme la capacité d’accueil sera rehaussée, ceci permettra de profiter de la croissance de l’achalandage en Gaspésie :

  • cover play_arrow

    Deuxième vie pour le mythique Fani solinfo

            Les travaux doivent être complétés pour la fin juin puisque le carnet de réservations est déjà ouvert. 

Le projet du Fani, selon Stéphane Boudreau, nécessite un investissement de 1 million de dollars qui s’ajoute au coût des travaux de la terrasse du pub et de l’achat des chalets, pour un total de 2,2  millions depuis 2 ans.

Partager


0%