Informations régionales

Des saumons de la Cascapédia marqués pour mieux connaître leurs déplacements

Des saumons de la Cascapédia marqués pour mieux connaître leurs déplacements

9 juin 2021

L’Association de gestion halieutique autochtone Mi’gmaq et Malécite participe à une étude sur les déplacements du saumon de la rivière Cascapédia.

 

L’organisme est impliqué dans un grand projet qui vise à dresser le portrait des voies migratrices du saumon dans l’Atlantique. 

 

Une équipe a procédé au marquage satellite de 32 saumons noirs capturés sur la rivière.  L’organisme étudie aussi le taux de survie des saumoneaux.  130 petits spécimens ont été marqués avec une étiquette acoustique pour capter les entrées et sorties de la rivière.  Toute la démarche se fait avec la collaboration de la Société de la rivière Cascapédia.  Une telle participation dans une étude sur le comportement de l’espèce est une première pour l’AGHAMM.  L’opération doit être précise.  Avec Pêches et Océans, Tanya Condo et ses collègues ont participé directement aux manœuvres.  Les spécimens de saumon noir ont été capturés à la mouche :

La capture des saumoneaux, grâce à l’expertise de Marc-Antoine Allard de la Société Cascapédia, s’est produite la nuit lorsqu’ils dévalaient la rivière.   Le marquage s’est fait au matin :

 

Le capteur de saumoneaux Photo: gracieuseté

 

L’expérience a permis aux participants de connecter avec la rivière et avec le saumon, raconte aussi Adam Jerome :

            Lisa Arsenault mentionne que d’autres rivières pourront être ajoutées au projet :

L’organisme fera d’ailleurs lui-même les chirurgies :

Les données seront colligées au cours de l’année.

Retour

PARTAGER