En ondes: Le temps qu'on aura | Maxime Landry

Information régionale

Des mesures revendiquées pour régler la crise du logement

today23 février 2022

Arrière-plan
share close

Le Parti Québécois estime qu’une crise sociale risque de se produire en Gaspésie le premier juillet.

 

La députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon réclame cinq mesures à mettre en place pour régler la crise du logement. 

 

Elle demande l’abolition de la clause F, dans les baux, parce qu’elle permet aux propriétaires de bâtiments locatifs de moins de cinq ans de hausser leurs loyers de façon déraisonnable sans plafond, selon la députée.

 

 La députée de Gaspé nuance.  Le but n’est pas d’empêcher un propriétaire d’augmenter le loyer d’un logement :

  • cover play_arrow

    Des mesures revendiquées pour régler la crise du logement solinfo

 

Méganne Perry Mélançon revendique un registre des loyers publics pour permettre aux locataires de mieux connaître leurs droits.

 

Elle redoute aussi que le Programme d’habitation abordable Québec pour stimuler la construction de logements abordables remplace le programme AccèsLogis.  La députée demande un refinancement du programme pour garantir la construction immédiate de 10 000 logements sociaux, tout en rehaussant la cible à 5 000 par année.

 

La députée de Gaspé désire aussi l’imposition d’une taxe de 15% aux investisseurs étrangers. 

Partager


0%