Informations régionales

Des gains positifs pour la région

Nadia Minassian

Des gains positifs pour la région

15 janvier 2021

La Stratégie Vivre en Gaspésie se réjouit du bilan migratoire interrégional positif.

Pour l’année 2019-2020, la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a attiré 2 217 nouvelles personnes, portant son solde migratoire interrégional à 681 personnes, soit son meilleur résultat depuis la compilation des données par l’Institut de la statistique du Québec en 2001.

Selon Nadia Minassian, préfète de la MRC du Rocher-Percé et présidente du Regroupement des MRC de la Gaspésie, ce solde migratoire témoigne de l’attrait de la région et constitue le résultat des efforts déployés pour renverser la tendance démographique. En effet, selon elle, « le solde migratoire actuel est le fruit d’efforts concertés de toute une région. Il est la preuve de l’importance de supporter des initiatives comme la Stratégie Vivre en Gaspésie, mais également de porter une attention à l’impact démographique.

La Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine se classe au 4e rang de toutes les régions du Québec quant à l’ampleur des gains, juste derrière les régions des Laurentides, de Lanaudière et de la Mauricie.

Le portrait présenté par l’Institut de la statistique du Québec démontre que l’ensemble des MRC de la Gaspésie ont fait des gains de population, alors que plus de 400 personnes se sont installées dans chacun de ces territoires en 2019-2020.

Dans son portait, l’Institut de la statistique du Québec présente quelques facteurs pouvant expliquer l’attrait des régions comme la Gaspésie, dont l’accélération du déploiement du télétravail en raison de la pandémie.

Retour

PARTAGER