En ondes: Purple Irises | Gwen Stefani & Blake Shelton

Information régionale

Des écologistes réclament des solutions alternatives aux herbicides

today27 septembre 2023

Arrière-plan
share close

Un groupe d’écologistes opposés à l’épandage d’herbicides sur le rail gaspésien a réclamé, hier, de contrôler la végétation indésirable avec de la vapeur d’eau.

 

Ils étaient une dizaine hier à l’assemblée des maires de la MRC de Bonaventure venus s’adresser au préfet et président de la Société de chemin de fer, Éric Dubé.  L’épandage de produits toxiques sur le chemin de fer fait l’objet de débats depuis plus d’une décennie.

 

Les écologistes ont réclamé, mardi soir, que l’entité gestionnaire du rail se mette à la recherche de solutions alternatives de façon plus proactive.  Pour Pascal Bergeron d’Environnement Vert Plus, une solution simple existe :

  • cover play_arrow

    Des écologistes réclament des solutions alternatives aux herbicides julie

 

Pascal Bergeron croit qu’il faudrait élargir le débat en s’intéressant à la réglementation.  Selon lui, la gestion des pesticides au Canada est scandaleuse :

  • cover play_arrow

    Des écologistes réclament des solutions alternatives aux herbicides julie

 

Le président de la Société de chemin de fer, Éric Dubé, note que l’épandage d’herbicides sur le rail est une question de sécurité.  Il soutient que le contrôle de la végétation vise à éviter des déraillements ou des incendies.  Il a rappelé que l’utilisation d’eau salée en 2013 pour contrôler la végétation, a été inefficace et très dommageable pour la réputation de la Société de chemin de fer.  Éric Dubé souligne aussi que les recommandations du gouvernement doivent être suivies.  C’est à la suite de cet épisode que VIA Rail a mis un terme au service :

  • cover play_arrow

    Des écologistes réclament des solutions alternatives aux herbicides julie

Éric Dubé a aussi affirmé que si une solution écologique efficace et économiquement viable était trouvée, elle serait utilisée.

 

Partager


0%