Informations régionales

Des coupures dans une urgence qui déborde?

Des coupures dans une urgence qui déborde?

25 février 2019

Des coupures à l’urgence de l’hôpital de Maria pourraient mettre la sécurité des patients en jeu.

            C’est ce qu’affirment le président du Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec, Pier-Luc Bujold et le député de Bonaventure Sylvain Roy. Avant les Fêtes, le syndicat a appris que deux postes d’infirmières auxiliaires seraient supprimés et jeudi dernier la directrice adjointe aux soins infirmiers a annoncé que deux autres postes seraient supprimés ne laissant que des infirmières et des préposés.

             Le président du syndicat s’explique mal ces coupures surtout que l’urgence déborde régulièrement. Le CISSS de la Gaspésie possède un permis pour 10 civières à l’urgence alors qu’il est très fréquent actuellement que le nombre de patients présents à l’urgence soit le double :

            Comme il y’aurait moins de personnel, il aurait été proposé de réduire le nombre de civières, un raisonnement qui surprend Pier-Luc Bujold :

            De plus pour le député de Bonaventure, Sylvain Roy, même financièrement la logique du CISSS ne tient pas la route :

            Pour les deux intervenants avec cette décision, le CISSS manque à son devoir d’assurer la sécurité des patients.

Retour

PARTAGER