En ondes: Mine | Taylor Swift

Information régionale

Des biotest pour les homard

today30 mai 2022

Arrière-plan
share close

Merinov s’affaire à optimiser deux types de biotests afin d’aider les industriels dans la gestion de leur stock de homard.

En collaboration avec l’Université du Québec à Rimouski et Fruits de mer Madeleine, l’équipe a recours aux ponctions d’hémolymphe, c’est-à-dire des prises de sang sur les crustacés une fois rendus en usine.

Les tests visent à déterminer les taux de lactate et d’histamine, indique la professionnelle de recherche chez Merinov Noémie Pelletier.

Elle explique que ces deux molécules servent d’indicateurs de l’état de santé des homards vis-à-vis des facteurs environnementaux, une réponse que complète l’auxiliaire de recherche et candidate au doctorat à l’UQAR, Camille Berthod.

  • cover play_arrow

    Des biotest pour les homard solinfo

Noémie Pelletier précise qu’à terme, l’équipe établira des seuils de lactate et d’histamine que les industriels pourront ensuite utiliser afin de quantifier la qualité des crustacés puis décider de ce qui en sera fait.

Au coût de 100 000 dollars, le projet nommé Homadiag est financé par le Fonds de recherche du Québec–Nature et technologie.

Collaboration CFIM

Partager


0%