En ondes: Neon Cowgirl | Dan & Shay

Information régionale

Décision surprise sur la taille minimale du homard aux États-Unis

today23 janvier 2024

Arrière-plan
share close

Dans une décision surprise, les États-Unis augmentent la taille minimale de capture des homards qu’il sera permis de pêcher en Nouvelle-Angleterre afin de protéger la ressource.

 

La mesure était mise de l’avant depuis mai en raison du déclin de la population de homards juvéniles sur la côte nord-est américaine.

 

La commission des pêches des États américains de l’Atlantique constate une baisse d’environ 40% de l’abondance de jeunes homards dans le golfe du Maine et le banc de Georges depuis 2016.  Il s’agit d’un enjeu primordial pour le recrutement de l’espèce, au cœur d’une industrie cruciale pour la Nouvelle-Angleterre.  Ainsi, sur cinq ans à compter du 1er janvier 2025, la taille minimale de capture croîtra jusqu’à atteindre 86 mm.  À titre comparatif, les homardiers de la Gaspésie et des Îles doivent rejeter à l’eau les crustacés de moins de 83 mm de long.

 

La décision soulève des inquiétudes dans le Canada atlantique.

 

Le sujet figurait au premier rang de l’ordre du jour de la rencontre annuelle Canada–États-Unis en lien avec le homard, qui se déroulait au Nouveau-Brunswick la semaine dernière.  Plusieurs se demandent si les États-Unis décideront d’interdire l’achat de homards canadiens se trouvant sous la taille commerciale américaine, ce qui viendrait couper les vivres aux pêcheurs du pays.

 

En 2021, les exportations de homard du Canada vers nos voisins du Sud, toutes transformations comprises, ont totalisé plus de 1,8 milliard de dollars américains, selon un rapport gouvernemental.

 

Collaboration CFIM

 

Partager


0%