Informations régionales

Déception à Grande-Rivière

Photo: Ville de Grande-Rivière

Déception à Grande-Rivière

29 juillet 2021

La responsable de la circonscription de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine pour le Bloc Québécois, Marilène Gill, est déçue que l’annonce d’investissements fédéraux visant à entretenir les ports pour petits bateaux en Gaspésie exclue le parc d’hivernage de Grande-Rivière.

 

Plus tôt cette semaine Diane Lebouthillier, la députée fédérale de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, a annoncé que 36 millions de dollars seraient remis à l’ensemble des ports pour petits bateaux dans l’Est-du-Québec, dont 18, pour la Gaspésie. La frustration de Marilène Gill provient surtout du fait que Diane Lebouthillier avait assuré que l’enveloppe du Programme des ports pour petits bateaux (PPB) répondrait aux attentes pour les besoins de la municipalité, chose qui n’a pas été respectée.

 

 

Ce refus est justifié par les critères d’innovation demandés pour l’admissibilité du projet, d’une valeur de 2,2 millions de dollars selon le maire de Grande-Rivière Gino Cyr, qui ne sont pas respectés pour entrer dans le PPB.

 

Il est très ardu d’obtenir du financement pour le parc d’hivernage attendu depuis 2017 ; avant de se tourner vers le PPB, Grande-Rivière avait tenté d’avoir de l’aide du Fonds des pêches, mais en vain. Pour remédier à la situation, Marilène Gill suggère que ce genre de programme soit plus à l’écoute de leur communauté pour ne pas que ce soit les gens qui doivent se plier aux critères précis de ces programmes.

 

Retour

PARTAGER