En ondes: Give A Little Bit | Goo Goo Dolls

Information régionale

De l’espoir pour une aire protégée à la ZEC des Anses

today11 mars 2024

Arrière-plan
share close

L’annonce de la ministre Blanchette Vézina de mettre en réserve une portion de la ZEC des Anses, à Chandler, est applaudie par un comité de citoyens.

 

Le regroupement Solidarité Gaspésie Rocher-Percé était inquiet de voir se concrétiser des coupes forestières dans un secteur de forêts anciennes.

 

Cette annonce de la ministre des Ressources naturelles et des Forêts, et responsable de la région gaspésienne, est vue par les apôtres de la protection de ce territoire comme la mise en place d’un jalon important vers une aire protégée à la Zec des Anses.

 

Le comité fait valoir depuis 2020 que les coupes pourraient mettre à mal un réseau hydrique complexe, fragile et supportant une biodiversité exceptionnelle.  Le groupe a fait, ces dernières années, plusieurs interventions médiatiques, des visites sur le terrain et des activités artistiques dans les écoles, pour informer la population de cet enjeu.

 

En 2021, un moratoire a suspendu les projets de coupes afin que les expertes du ministère de la Faune caractérisent le milieu.  Au printemps 2023, alors que le groupe réclame une prolongation du moratoire, le ministère décide d’adopter des mesures d’évitement pour suspendre les coupes jusqu’en 2025.

 

Ainsi, avec l’intention de mettre en réserve une portion de la ZEC, ce riche territoire sera à l’abri de toute activité industrielle.

 

Solidarité Gaspésie surveille par ailleurs le potentiel développement minier sur le territoire visé par le projet d’aire protégée.

Partager


0%