Informations régionales

De la xénophobie institutionnalisée, selon le député

Sylvain Roy

De la xénophobie institutionnalisée, selon le député

14 juillet 2020

Le député de Bonaventure Sylvain Roy trouve déplorable le fait que des Québécois soient systématiquement isolés à leur arrivée à l’hôpital de Campbellton.

            Il constate que ses concitoyens sont traités comme des citoyens de seconde zone. Réagissant à ce qu’il qualifie de « xénophobie institutionnalisée »  il soutient que le contexte émanerait de directives gouvernementales qui tendent à délaisser les services aux francophones dans le nord de la province.

            Selon le député  Roy, cette pratique discriminatoire ne serait pas un cas isolé. Il prétend avoir lui-même interpellé le Président directeur général du Réseau Vitalité Gilles Lanteigne. Ce dernier lui aurait confirmé que certains comportements peuvent être discutables à l’endroit des Québécois.

            Celui qui réclame plus d’autonomie en matière de soins de santé constate que cette situation a un impact sur le coût des soins de santé exigés au Québec pour financer les services de santé au Nouveau-Brunswick.

 

            Le député de Bonaventure demande au CISSS de la Gaspésie de réagir pour que cessent les pratiques discriminatoires.

Retour

PARTAGER