En ondes: Les gens | Christophe Maé

Information régionale

De la compétition venant du Tilapia et du Pangasius

today1 février 2022

Arrière-plan
share close

Le sébaste devra faire face à une compétition féroce quand il sera disponible sur le marché.

 

Ce poisson de fond effectue un retour spectaculaire dans les eaux du golfe Saint-Laurent.  La pêche commerciale a été abandonnée à la fin des années 70 en raison de sa quasi-disparition.  Aujourd’hui, les stocks sont estimés à ­­­­­­­­­­­plus de 4,3 millions de tonnes métriques.  Une pêche commerciale est prévue pour 2025, le temps que les cohortes atteignent la taille pour l’exploitation.

 

Le président de l’Alliance des pêcheurs professionnels du Québec, O’Neil Cloutier, affirme que le retour du sébaste et la création de cette pêche représentent une très bonne nouvelle.  En plus de la question du partage des parts historiques, qui font présentement l’objet de discussions, plusieurs questions demeurent, notamment la place que le sébaste occupera sur le marché.  Il est clair qu’une grande partie de la production sera destinée aux marchés internationaux et il fera face à des compétiteurs comme le tilapia et le pangasius.  Ces deux espèces proviennent d’élevage et sont donc offertes à bas prix.  Le consommateur devra être prêt à débourser davantage pour un produit de meilleure qualité :

  • cover play_arrow

    De la compétition venant du Tilapia et du Pangasius solinfo

O’Neil Cloutier explique que la pêche du sébaste était une pêche de volumes souvent pratiquée par de grands bateaux.  Il se demande aujourd’hui si le retour des bateaux-usines serait socialement acceptable, surtout qu’un moratoire sur les chalutiers de 100 pieds et plus est toujours en vigueur. Il croit que les crevettiers seraient les mieux placés pour redémarrer cette pêche :

  • cover play_arrow

    De la compétition venant du Tilapia et du Pangasius solinfo

Et toujours selon le président de l’Alliance, plusieurs questions demeurent sur la transformation du poisson puisque l’essentiel de l’équipement a été abandonné après le moratoire sur la morue en 1992.

Partager


0%