En ondes: Danser la nuit | Marc Dupré

Information régionale

Consigne: un pas de plus dont les effets restent à prouver

today31 octobre 2022

share close

La réforme du système québécois de la consigne franchit un pas de plus alors que la consigne sera confiée à l’Association québécoise de récupération des contenants de boissons.

 

Selon les nouvelles règles, dès novembre 2023, tous les contenants de 100 ml à 2 litres devront être consignés qu’ils soient faits de verre, de métal ou de plastique. Les contenants de carton multicouche enduits de plastique s’ajouteront d’ici 2025.

 

Ainsi, les bouteilles de vin, de spiritueux, de jus et autres viendront s’ajouter aux bouteilles de bière et boissons gazeuses, représentant près de 2 milliards de contenants additionnels.  Selon Nathalie Drapeau, directrice générale de la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de la Gaspésie, la création de l’Association québécoise de récupération des contenants de boissons est une bonne nouvelle.  Cependant, il ne faut pas s’attendre à des miracles d’ici 2023 :

  • play_arrow

    Consigne: un pas de plus dont les effets restent à prouver solinfo

 

Nathalie Drapeau estime que beaucoup de questions demeurent encore sans réponses :

  • play_arrow

    Consigne: un pas de plus dont les effets restent à prouver solinfo

 

Quant à savoir si cette nouvelle réforme représente la meilleure approche, Nathalie Drapeau reste perplexe et un peu déçue :

  • play_arrow

    Consigne: un pas de plus dont les effets restent à prouver solinfo

 

            Cette réforme a été annoncée par le gouvernement Legault en 2020.

Partager


0%