En ondes: Une bouteille à la mer | Roxane Bruneau

Information régionale

Conseils de la santé publique avec la levée des barrages

today19 mai 2020

Arrière-plan
share close

Le directeur de la santé publique de la Gaspésie invite la population à ne pas stigmatiser les visiteurs.

 

Le CISSS de la Gaspésie a organisé ce matin un point de presse sur la levée des barrages routiers en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent. 

 

Le docteur Yv Bonnier-Viger affirme qu’avec le respect des mesures de distanciation sociale, les nouveaux venus ne représentent pas nécessairement un danger pour la population.  Il est fortement recommandé aux arrivants de s’imposer une quarantaine et d’éviter de se déplacer pendant au moins 14 jours. Yv Bonnier-Viger invite les Gaspésiens à bien accueillir les visiteurs et une stigmatisation de ces derniers pourrait être contre-productive, dit-il :

  • cover play_arrow

    Conseils de la santé publique avec la levée des barrages solinfo

 

Le directeur régional de la santé publique craint une certaine polarisation du débat Montréal versus régions.  L’animatrice bien connue Marie-France Bazzo a avancé, samedi, dans un billet publié par L’Actualité, que la méfiance des régions face à ‘’Montréal l’infectée’’ était devenue haine, alors que des maires, des signataires de pétition et des tribunes radiophoniques ont demandé le maintien de points de contrôle.  Yv Bonnier-Viger y voit un dérapage et invite à la prudence :

  • cover play_arrow

    Conseils de la santé publique avec la levée des barrages solinfo

 

Le docteur a répété qu’advenant une perte de contrôle de la situation en Gaspésie, la santé publique et le gouvernement pourront faire marche arrière.  Le réseau de la santé de la Gaspésie pourrait supporter une quarantaine de cas de façon quotidienne mais Yv Bonnier-Viger affirme que la santé publique réagira bien avant ce seuil.  À partir d’une vingtaine de cas, des mesures restrictives pourraient être remises en place.

Partager


0%