En ondes: Pont Joli Coeur | Jonny Arsenault

Information régionale

Conseil municipal de Bonaventure: la tension est palpable

today7 novembre 2023

Arrière-plan
share close

La tension était palpable, hier soir, à l’assemblée du conseil municipal de Bonaventure.

 

Hausse fulgurante des taxes foncières, bisbille entre les conseillers et le maire, plainte de harcèlement et dépenses exagérées sont au menu des anomalies relevées par certains citoyens.  Une pétition a été lancée par un comité de citoyens réclamant une enquête publique sur le déroulement des prises de décision et le climat de travail dans l’administration Audet.  Le co-instigateur de la pétition, Jean-François Henry :

  • cover play_arrow

    Conseil municipal de Bonaventure: la tension est palpable julie

Les signataires se questionnent sur l’efficacité du coaching en relations de travail, de la firme Relais Expert Enquête et Médiation au coût de 2414,49$.  L’apport du MAMH au conflit demeure également une source de mécontentement pour le comité.  Le maire, Roch Audet explique que lui et les élus travaillent sans relâche afin d’assainir le climat à la Ville :

  • cover play_arrow

    Conseil municipal de Bonaventure: la tension est palpable julie

Le maire se défend en indiquant que les grands changements souvent se concrétisent à la suite de discussions corsées en privé :

  • cover play_arrow

    Conseil municipal de Bonaventure: la tension est palpable julie

Roch Audet ressent une certaine pression d’une frange de la communauté depuis son élection en 2013.  Il ne prévoit pas baisser pavillon pour autant :

  • cover play_arrow

    Conseil municipal de Bonaventure: la tension est palpable julie

Après 3 mandats de 6 mois comme maire suppléant, David Roy a décidé de se retirer.  Le nouveau maire suppléant est le conseiller Gaston Arsenault.  Il a refusé d’émettre un commentaire. La prochaine séance du conseil municipal de Bonaventure sera le 4 décembre à l’hôtel de Ville.

Ce reportage a été réalisé avec le soutien du Fonds Initiative de journalisme local

 

Partager


0%