En ondes: Juke (inst.) | Hill Brothers

Information régionale

Congédiement de Paul Langlois: Au tour de la défense

today3 août 2020

Hôtel de Ville de Paspébiac Photo: archives

Arrière-plan
share close

Les audiences devant le tribunal du travail pour le congédiement illégal de l’ex-directeur général de la Ville de Paspébiac ont débuté ce matin à New Richmond.

 

La juge Myriam Bédard entend cette semaine la présentation de la preuve dans la défense de Paul Langlois pour statuer sur l’ensemble du dossier.  Rappelons que le principal intéressé, réclame l’annulation de son congédiement.

 

Les audiences ont débuté pas une mise à jour des éléments déposés au dossier depuis septembre 2018, date d’audition à laquelle la Ville a présenté sa version des faits.  Le maire de Paspébiac, Réjean Bastien, assiste à ces audiences par visioconférence. 

 

Deux témoins ont été appelés à la barre, la première est Nicole Grenier, une citoyenne qui était présente à titre de témoin, lors de la rencontre de destitution de Paul Langlois, le 30 janvier 2018.

 

Le second témoin, le gestionnaire d’immeubles Paul Lamarre a été longuement questionné concernant la campagne électorale de 2009, campagne où il s’est présenté à la mairie et a soulevé ensuite des anomalies puis contesté des résultats pour irrégularités.  À l’époque, Paul Langlois agissait comme directeur des élections.  À la lumière de son témoignage, le témoin a confirmé qu’il ne partage pas d’affinités avec Paul Langlois.  La défense a cherché à savoir comment la situation s’est transposée lors de la campagne électorale de 2017 alors que le Paul Lamarre soutenait la candidature du maire Réjean Bastien. 

 

            Au total, 6 ou 7 témoins devraient être appelés à la barre pendant les cinq jours d’audience réservés par le tribunal du travail, cette semaine, pour statuer sur la cause de l’ex-directeur général de la Ville de Paspébiac.

Partager


0%