En ondes: 1990 | Lionel Groove

Information régionale

Conflit à Listuguj pour les droits de coupe

today9 septembre 2020

Les camionneurs rencontrés ce matin

Arrière-plan
share close

Les camionneurs de la communauté de Listuguj pourraient bloquer partiellement la route 132 demain.

 

Un conflit concernant  les droits de coupe oppose le Gouvernement micmac de Listuguj et le gouvernement du Québec.

Jusqu’ici, la communauté a récolté environ 50 mille mètres cubes de bois. Le 3 août dernier, selon la responsable des communications à Listuguj Hilary Barnaby, la communauté a reçu une lettre du gouvernement du Québec qui disait que toutes les opérations, incluant le transport, devaient cesser à partir de 31 mille 170 mètres cubes. Une décision qui impacte grandement la trentaine d’équipes de camionneurs de la communauté qui transportent le bois.

Selon le gouvernement micmac, il est vrai que la communauté ne dispose pas de permis de coupe en règle, mais depuis quelques années des ententes verbales existaient et le volume de bois récolté était en augmentation. Elle dispose cependant de permis de mesurage. Pour cette raison, les autorités de Listuguj s’expliquent mal la lettre du gouvernement.

Une rencontre a eu lieu ce matin entre le gouvernement micmac et les camionneurs afin de faire front commun face au gouvernement. 3 demandes sont faites. Sortir le bois qui demeure présentement sur les parterres de coupe, une entente à long terme concernant la coupe de bois et le droit de gérer le territoire ancestral.

Une réponse est attendue d’ici demain 14 heures. D’ici là, un camion est placé le long de la 132 sur la route qui mène à GDS. Si la réponse du gouvernement est insatisfaisante demain à 14h la 132 sera bloquée partiellement et la circulation se fera en alternance.

Cependant, les camions de Temrex, qui appartient au gouvernement du Québec, seront bloqués, selon les camionneurs rencontrés sur place ce matin. GDS, qui achète le bois de la communauté, est considéré comme un partenaire et n’a pas à être inquiété, toujours selon les camionneurs.

Une rencontre serait aussi prévue la semaine prochaine entre la communauté et le gouvernement du Québec.

Le ministère de la Forêt de la faune et des Parcs affirme être en discussion avec la communauté et n'accordera pas d'entrevue à ce sujet.

Partager


0%