En ondes: Park | Tyler Hubbard

Information régionale

Chasse et pêche: bonne mesure, mais insuffisante

today15 mars 2019

Février 2018. Alors porte-parole de l'opposition officielle en matière de faune, Sylvain Roy, député de Bonaventure, dénonce la baisse des ventes de permis de pêche.

Arrière-plan
share close

La baisse du prix des permis de pêche et de chasse au petit gibier est une bonne nouvelle, mais ne suffira pas pour encourager la relève, selon le député de Bonaventure.

 

            S’il se dit ravi que la CAQ ait décidé de baisser les tarifs, Sylvain Roy est d’avis que cette seule mesure ne suffira pas pour régler les problèmes que constituent le manque de relève et l’accès aux territoires de chasse et de pêche.

 

            Dans son dernier mandat, le porte-parole du Parti Québécois dans les dossiers touchant la faune a effectué une tournée de la province pour discuter des enjeux de chasse et de pêche.

 

            Selon lui, pour répondre adéquatement aux enjeux de ces secteurs, il faut réembaucher des agents de conservation de la faune, planifier des projets pilotes pour la pêche avec poisson appâts et redonner l’accès à la chasse au caribou. Il faut aussi, selon le député de Bonaventure, que la province se dote d’un politique d’accès aux plans d’eau, en plus de créer un centre de recherche sur la faune.

 

            Sylvain Roy qualifie la décision du gouvernement de «particulière» puisque le prix des permis pour le gros gibier augmente pendant ce temps, sans parler des montants «exorbitants» qui sont exigés pour utiliser des rampes de mise à l’eau ou pour signer des baux de villégiatures qui ont subi des hausses de 530% à certains endroits.

Partager


0%