En ondes: Oser te dire je t'aime | Véronique Labbé

Information régionale

Caribou: le biologiste Serge Couturier croit que le ministère s’assure d’un échec

today23 mai 2024

Arrière-plan
share close

Le biologiste Serge Couturier invite le ministère de la Faune à plus de transparence dans le dossier caribou.

 

L’expert croit que le gouvernement change tranquillement son plan de match concernant le caribou en Gaspésie.  Depuis 2021, le plan a toujours été de capturer des femelles gestantes pour les placer en enclos afin de les protéger des prédateurs.  Cette année, 3 mâles ont été capturés afin de réaliser des cycles de reproduction.  Serge Couturier affirme qu’il s’agit d’un changement de cap important, car des mâles n’ont rien à faire dans un enclos de gestation au mois de mai alors que la reproduction a lieu au mois d’octobre.  Serge Couturier rappelle que la harde de Val-d’Or est en captivité depuis 2020 et celle de Charlevoix depuis 2022.

 

Sans affirmer que le ministère planifie de placer tous les caribous de la Gaspésie en captivité, Serge Couturier croit que le ministère se dote d’une assurance échec avec la capture des trois mâles.  En deux ans, la population est passée de 34 à environ 24 individus et la mise en enclos en 2023 a été un échec complet avec la mort d’une femelle et des deux faons nés en captivité.  Malgré le discours officiel du gouvernement, Serge Couturier est convaincu que le ministère constate lui-même l’échec de son plan d’autant plus que 10 femelles ont été capturées cette année sans même savoir si elles étaient gestantes.

  • cover play_arrow

    Caribou: le biologiste Serge Couturier croit que le ministère s’assure d’un échec julie

Serge Couturier croit que de donner accès à l’enclos à des spécialistes indépendants du gouvernement serait souhaitable.

 

Le ministère de la Faune affirme par courriel que la présence de mâles ne représente pas un changement de stratégie en Gaspésie, mais notre demande d’entrevue a été refusée.

Partager


0%