En ondes: La moitié de tes secrets | Marc Dupré

Information régionale

Caplan: un deuxième avocat mandaté

today31 août 2022

Lise Castilloux

Arrière-plan
share close

Les élus de Caplan persistent à vouloir faire la démonstration que la Commission municipale du Québec a erré au sujet du recrutement d’un nouveau directeur général.

 

La Commission municipale du Québec affirmait, dans un rapport publié en juin, que la mairesse avait outrepassé les règles en acceptant des fonctions dédiées à un officier municipal.  La municipalité avait des difficultés à recruter un nouveau directeur général et comme la mairesse possède une longue expérience dans ce domaine, elle souhaitait appuyer les employés.  Le conseil avait voté un règlement pour rehausser son salaire.

 

La mairesse affirme toujours que ce dossier a fait place a beaucoup d’interprétation et qu’elle reçu un traitement injuste de la part de la commission.  Elle signale qu’elle ne voulait pas s’abroger le poste de DG.  Elle souhaitait d’ailleurs une rencontre avec la commission afin d’apprécier la preuve recueillie. La rencontre lui a été refusée, une décision injuste, selon la mairesse.

 

Lise Castilloux persiste et signe.  Elle explique que la municipalité a mandaté un deuxième avocat qui tentera de démontrer que le règlement adopté par le conseil était légal :

  • cover play_arrow

    Caplan: un deuxième avocat mandaté solinfo

 

D’ailleurs, la municipalité a informé la Commission municipale qu’une ressource a été embauchée pour combler à partir du 6 septembre le poste de directeur général.

Partager


0%