En ondes: Don't Worry Baby | Madcon ft. Ray Dalton

Information régionale

Avis divergent sur la restriction de la taille légale des bois

today11 janvier 2024

Arrière-plan
share close

Un chroniqueur chasse et pêche remet en doute les conclusions d’un biologiste de la Fédération des chasseurs et pêcheurs du Québec.

 

Lorsque le projet pilote sur la restriction de la taille légale des bois dans la zone de chasse a pris fin, le biologiste Michel Baril de la fédération a fait valoir qu’il ne serait pas justifié d’instaurer cette initiative en Gaspésie pour le chevreuil.

 

Le projet pilote aurait démontré après deux ans que les spécimens mâles récoltés étaient effectivement plus gros, mais que la réglementation aurait peu d’impact sur la taille du cheptel.  Selon Michel Baril, cette réglementation pourrait décourager la relève en rendant la chasse plus difficile.  Le biologiste de la fédération est d’avis par ailleurs que le ministère ne pourrait pas allouer davantage de permis puisque la densité de chevreuils en Gaspésie n’est pas assez forte.

 

Le chroniqueur de chasse, Jean Larivière, est en désaccord avec les conclusions du biologiste :

  • cover play_arrow

    Avis divergent sur la restriction de la taille légale des bois julie

 

Jean Larivière croit aussi qu’on ne peut tirer des conclusions de ce projet pilote pour la Gaspésie, car la densité de chevreuil est très différente :

  • cover play_arrow

    Avis divergent sur la restriction de la taille légale des bois julie

 

Selon le chroniqueur, pendant 2 ans, le ministère pourrait tenter l’expérience en allouant un nombre limité de permis pour les cerfs sans bois.

 

Partager


0%