Informations régionales

Avenir du cheptel de chevreuils: En attente du bilan en Estrie

Avenir du cheptel de chevreuils: En attente du bilan en Estrie

8 mars 2021

Le ministère de la Faune attend le bilan des mesures prises en Estrie pour la protection des chevreuils avant de juger si elles sont applicables en Gaspésie.

 

Depuis 2017, un projet pilote est en vigueur dans les zones 6 nord et sud. Ce projet vise à protéger les jeunes mâles en permettant uniquement l’abattage des trois pointes d’un côté.  Il s’agit du Quality deer management, un programme de protection élaboré aux États-Unis.  Avec la baisse du cheptel de chevreuils en Gaspésie et des résultats de chasse plutôt mitigés, seulement 334 chevreuils ont été abattus en Gaspésie l’automne dernier, plusieurs se questionnent sur les mesures en place qui permettent uniquement l’abattage des mâles y compris les daguets. Ces derniers sont les plus nombreux à tomber sous les balles des chasseurs.

 

Biologiste au ministère de la Faune, Martin Dorais explique que le plan de gestion du chevreuil en est seulement à sa première année d’application en Gaspésie. Dans une région comme la Gaspésie, il se dit convaincu que ce sont les hivers qui ont le plus gros impact sur le chevreuil et non les modalités de chasse.  Cependant, le ministère attend de voir les résultats du projet pilote en Estrie en 2022 avant de se pencher sur la faisabilité d’un tel projet en Gaspésie :

 

Martin Dorais rappelle cependant que les hivers en Estrie sont beaucoup moins rigoureux qu’en Gaspésie compliquant ainsi la comparaison entre les deux régions.

Retour

PARTAGER