En ondes: Libre | Automat

Information régionale

Aréna de Bonaventure: Le conseil opte pour une construction

today24 janvier 2018

Arrière-plan
share close

Bonaventure va de l’avant avec la démolition complète de l’aréna Gilbert-Desrosiers et la construction d’un bâtiment tout neuf.

La Ville fait ainsi une croix sur son projet de rénovation.

Ottawa a autorisé, peu avant les Fêtes, ce changement de cap, comme l’avait fait le gouvernement du Québec auparavant. Le programme d’où proviendra la subvention qui a été confirmée en mai dernier est géré par les gouvernements fédéral et provincial.

Bonaventure dispose donc toujours de la même enveloppe budgétaire, soit une subvention qui pourra atteindre 67 % de la valeur totale du projet, sans dépasser une aide maximale de 8 millions 150 mille dollars.

Le maire Roch Audet soutient que cette décision évitera les surprises possibles liées à une rénovation et permettra d’avoir accès à une superficie de glace standard, ce qui n’est pas le cas en ce moment.

Par ailleurs, le maire veut éviter de possibles dépassements de coûts. Pour ce faire, il aimerait favoriser l’option d’un projet clé en main :

  • cover play_arrow

    Aréna de Bonaventure: Le conseil opte pour une construction solinfo

Roch Audet mentionne que lorsque Bonaventure a présenté son projet de rénovations, les programmes disponibles pour obtenir de l’aide ne permettaient pas de constructions. Or, la situation a changé, dit-il, depuis 2013-2014 et il existe à ses yeux une opportunité qu’il faut saisir :

  • cover play_arrow

    Aréna de Bonaventure: Le conseil opte pour une construction solinfo

L’idée qu’avait l’ancien conseil de déplacer l’hôtel de ville à l’aréna est mise de côté. La bibliothèque, qui aurait pu être intégrée dans une partie de l’aréna pourrait, pour sa part, être intégrée au projet du Navire avec le musée.

Le gym pourrait, par contre, être déplacé à l’aréna mais l’analyse est loin d’être complétée, mentionne le maire.

La
question entourant le remboursement de la la part du milieu qui pourrait
atteindre 2,7 millions de dollars sera discutée lors d’une réunion publique
dont la date reste à fixer en février.

 

 

 

Partager


0%