Informations régionales

Accès parfois difficile pour des clients avec un billet de médecin

Accès parfois difficile pour des clients avec un billet de médecin

30 octobre 2020

Une consommatrice de New Richmond estime ne pas avoir accès facilement, comme elle dit y avoir droit, aux commerces de son secteur.

 

            Possédant un billet de son médecin de famille qui lui permet de ne pas porter le masque, Danika Bernard Coull soutient avoir dû s’adresser à 3 maisons mère pour réussir à faire ses emplettes à l’épicerie et à la pharmacie qu’elle a l’habitude de fréquenter. Certaines succursales locales n’acceptaient pas de la laisser entrer et circuler librement sans porter de couvre-visage avant qu’elle n’adresse la question plus haut.

 

            Alors que certains commerces ne lui permettent toujours pas l’accès, la cliente n’est pas exclue partout pour autant.  Elle observe que l’interprétation du décret gouvernemental sur le port du couvre-visage varie grandement d’une place d’affaire à l’autre :

            Se sentant parfois jugée, Danika Bernard Coull rappelle que les motifs pour qu’un médecin recommande l’exclusion au port du masque sont vastes.  Cela relève de la vie privée, dit-elle, espérant ressentir plus de respect :

            Le directeur de la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, Maurice Quesnel, comprend que certains gens d’affaires craignent d’accepter ce type de clients puisqu’ils ont l’obligation de demander aux gens de porter le masque et parce qu’ils composent avec des employés qui craignent d’être surexposés au virus.  Mais, il note que certains critères d’exclusion s’appliquent pour une fine couche de la population, et que cette cliente doit être respectée :

            Par ailleurs, le directeur de la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs demande à la Direction de la Santé publique de clarifier la consigne.  Maurice Quesnel s’engage à informer ses membres précisément sur cette question. La commission des droits de la personne a déjà donné son avis aussi. 

Retour

PARTAGER