Informations régionales

Aberration pour les pêcheurs de flétan à Carleton

Aberration pour les pêcheurs de flétan à Carleton

5 août 2020

            Des pêcheurs de flétan du secteur de Carleton se désolent de devoir se rendre au quai de Paspébiac pour y faire le débarquement de leurs prises.

 

            Cette situation est dénoncée par le président de l’administration portuaire de Carleton-sur-Mer, Éric Bujold.  Faute de la présence d’une compagnie accréditée pouvant effectuer les activités de pesage sur le quai de Carleton, ses membres doivent se rendre au Quai de Paspébiac par voie navigable pour y faire peser leurs prises. Ces déplacements représentent des coûts supplémentaires et un surplus de temps pour ces pêcheurs. Certains disposent d’un délai de 10 jours pour atteindre leur quota. Une fois la pesée terminée, le retour des prises doit s’effectuer par voie terrestre :

 

            À l’heure où les efforts doivent être priorisés en conformité avec l’environnement, Éric Bujold estime qu’il s’agit d’une aberration. Il ajoute que l’un des pêcheurs aurait été dans l’obligation de se rendre à Paspébiac pour le débarquement d’une seule prise : 

 

            Au moins 7 membres disposent de permis ou quotas individuels au flétan à Carleton-sur-mer. Puisque la pêche au flétan connaît un regain dans ce secteur, ces derniers se disent prêts à prendre entente avec la compagnie et à payer les frais de déplacement du peseur à quai pour minimiser les impacts. Les débarquements sont sous la responsabilité de la compagnie Resnor en Gaspésie.

Retour

PARTAGER