Informations régionales

90 jours pour Renée Toupin

90 jours pour Renée Toupin

1 novembre 2019

La femme qui harcèle le chanteur Kevin Parent écope d’une peine de 90 jours de prison.

 

           Renée Toupin avait été reconnue coupable, en janvier, de harcèlement criminel à l’endroit du chanteur de Nouvelle.

 

             Le Soleil rapporte que la juge Guylène Tremblay a donc condamné, hier, la femme à 90 jours de prison qu’elle pourra purger les fins de semaine et à une probation de trois ans. La peine est accompagnée de plusieurs conditions, dont l’interdiction de se trouver à moins de 500 mètres du chanteur et à moins d’un kilomètre de sa résidence. Elle ne peut non plus se rendre à l’est de Rimouski.

 

            Le comportement obsessif de la dame en question remonte à 2003.

 

            La couronne réclamait une peine de 12 à 15 mois de prison.

Retour

PARTAGER