En ondes: La maison pour moi | Léa Jarry

Information régionale

Sursis pour Bonaventure

today28 mars 2024

Arrière-plan
share close

Sursis pour la circonscription de Bonaventure

Le ministre responsable des Institutions démocratiques, Jean-François Roberge, a accepté la demande des partis d’opposition pour reporter la réforme de la carte électorale.

Le ministre Roberge en a fait l’annonce jeudi matin en compagnie du libéral Monsef Derraji, du solidaire Sol Zanetti et du péquiste Pascal Bérubé qui étaient visiblement satisfaits de l’annonce.

Le gouvernement du Québec déposera un projet de loi dans les prochaines semaines pour que la carte électorale des prochaines élections en 2026 demeure la même qu’en ce moment, en attendant d’étudier davantage la question. La nouvelle carte serait donc en vigueur seulement en 2030.

M. Roberge a décrit cette mesure comme exceptionnelle, mais nécessaire, mentionnant l’enjeu de la représentation de régions comme la Gaspésie.

Les trois partis d’opposition avaient fait front commun pour réclamer une pause dans la réforme de la carte électorale, à la lumière des changements proposés.

Voici le libéral Monsef Derraji, le solidaire Sol Zanetti et le péquiste Pascal Bérubé :

  • cover play_arrow

    Sursis pour Bonaventure julie

Le projet de révision présenté en septembre par la Commission de la représentation électorale faisait notamment disparaître deux circonscriptions, en raison de la baisse du nombre d’électeurs, soit Bonaventure, qui aurait été fusionnée avec Gaspé, et une circonscription à Montréal.

Partager


0%