En ondes: Tout inclus | Benny Jones

Information régionale

40 ans après la crise du saumon: Darcy Gray s’adresse à ses voisins du Québec

today11 juin 2021

Darcy Gray, chef de Listuguj Photo: archives

Arrière-plan
share close

Pour la première fois depuis la crise du saumon en 1981, un chef de la Nation mi’gmaq de Listuguj s’adresse aujourd’hui à ses voisins du Québec.

 

Photo: Listuguj Mi'gmaq Governement

Dans une lettre ouverte publiée dans La Presse à l’occasion du 40 ième anniversaire des événements, Darcy Gray raconte comment il a vécu les bouleversements dans la communauté et à quels points ils ont été durables. 

 

Le chef raconte que la pêche au saumon a toujours fait partie de son éducation, une partie de la vie qu’il tenait pour acquise, ayant appris enfant avec ses cousins à ravauder les filets, avant de prendre place plus tard à bord des bateaux puis à transmettre ensuite les enseignements de son père.

 

Darcy Gray invite les lecteurs à imaginer des centaines de policiers agressifs en tenue antiémeute déferlant sur la communauté, soumettant les gens avec une violence extrême, et saisissant tout ce qui a trait à la pêche.  C’était comme une zone de guerre, écrit-il.

 

À ce jour, les cicatrices demeurent.

 

Comme un pied de nez aux auteurs de l’offensive, il note que la détermination collective de la communauté a forgé une résilience qui l’a permis non seulement de survivre, mais de prospérer.

 

« Au fil des ans, souligne Darcy Gray, nous n’avons pas seulement repoussé et résisté, mais nous avons repris, renforcé et élargi notre compétence en matière de pêche. », ajoutant que sur le chemin de la guérison, il y a aussi la colère et le ressentiment qui s’enflamment de temps en temps.

 

Le bureau du conseil de bande est fermé aujourd’hui 11 juin pour les commémorations.

 

Partager


0%