En ondes: Quoisse qui brasse dans la sauce | Jacques Surette

Information régionale

4 autres dépassements ont été enregistrés à la cimenterie de Port-Daniel

today20 septembre 2023

Arrière-plan
share close

Le ministère de l’Environnement confirme que l’événement du 2 avril 2021 à la cimenterie de Port-Daniel n’a pas été la seule fois où le taux de matières en suspension a dépassé la norme.

 

En plus de cette infraction qui lui a coûté 12 000$, la cimenterie de Port-Daniel a dépassé à 4 autres reprises la norme.  Le ministère l’a constaté lors de la vérification des données transmises par la cimenterie.

 

Ces manquements ont été détectés à l’effluent du bassin de sédimentation en 2020 et 2021, selon le ministère qui limite ses commentaires puisque des recours pénaux pourraient découler des enquêtes en cours.  Le dossier a été transmis à la Direction des enquêtes pénales le 9 mars 2022.

 

Le 2 avril 2021, les rejets qui avaient valu un manquement à l’exploitant dépassaient de 12 fois la normes.  Yan Larouche, le directeur adjoint à la Direction régionale du contrôle environnemental au ministère de l’Environnement :

  • cover play_arrow

    4 autres dépassements ont été enregistrés à la cimenterie de Port-Daniel julie

 

À la suite de ce dépassement, l’entreprise a informé le ministère par écrit qu’elle paverait davantage les aires de circulation.  La recirculation des eaux lors de fortes pluies est une autre mesure qui a été proposée par St Mary’s cement :

  • cover play_arrow

    4 autres dépassements ont été enregistrés à la cimenterie de Port-Daniel julie

 

Plus récemment, une sanction administrative pécuniaire de 10 000$ a été imposée à l’entreprise.   À 7 reprises, en 2021, elle a dépassé la limite de bruit.  L’entreprise n’a pas contesté cette sanction et a payé l’amende, indique le ministère.

Partager


0%