En ondes: Papillons de nuits | Marie-Pierre Arthur

Information régionale

300 poulets pourront être abattus à la ferme

today25 avril 2022

share close

L’Union paysanne se réjouit d’un projet pilote qui permet l’abatage et la vente d’un maximum de 300 poulets annuellement directement à la ferme.

 

Le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, a autorisé la mise en œuvre d’un projet pilote relatif à l’exploitation d’un abattoir à la ferme.  Les poulets seraient destinés à la vente au détail directement à la ferme ou dans des marchés publics.

 

L’Union paysanne, qui milite depuis des années pour une agriculture de proximité, se réjouit de cette nouvelle.  Selon Gaspar Lépine de Saint-Omer, administrateur à l’Union paysanne, il s’agit aussi d’une reconnaissance du savoir-faire des paysans :

  • play_arrow

    300 poulets pourront être abattus à la ferme solinfo

 

Gaspar Lépine croit que le ministère est de bonne foi.  Par le passé, le MAPAQ a souvent été accusé de zèle dans l’application de certaines normes de salubrité.  Mais les mentalités évoluent et le MAPAQ jouera peut-être un rôle de facilitateur dans l’avenir :

  • play_arrow

    300 poulets pourront être abattus à la ferme solinfo

 

Les poulets pourront être vendus entiers, un avantage pour les producteurs locaux.  Il sera possible de faire la découpe à condition de détenir le permis de préparation alimentaire requis.  Selon Gaspar Lépine, une cuisine certifiée par le MAPAQ est un processus qui demeure complexe :

  • play_arrow

    300 poulets pourront être abattus à la ferme solinfo

 

Il s’agit d’un projet pilote d’une durée de 4 ans qui sera ensuite analysé par le ministère.

Partager


0%