Informations régionales

12 employés de la ministre Proulx quittent

12 employés de la ministre Proulx quittent

20 février 2020

En 14 mois, le bureau de la ministre régionale Marie-Ève Proulx a vu partir 12 employés, révèle ce matin le Journal de Québec.

 

            Certains ont démissionné, d’autres ont été remerciés dans un feu roulant de changement de personnel, écrit le quotidien de la capitale. Aucun respect pour ses employés, a résumé une source qui s’est confiée sous le couvert de l’anonymat au Bureau parlementaire du Journal de Québec.  C’est toxique, a raconté une autre, s’étant juré de ne plus jamais revivre cela.

 

            Marie-Ève Proulx a été élue le premier octobre 2018 puis elle a été nommée ministre dès la formation du premier cabinet Legault.  Elle a reçu, entre autres responsabilités, celle de la région Gaspésie-les Îles-de-la-Madeleine.

 

            Selon plusieurs sources anonymes, les choses n’auraient pas tardé à dégénérer après sa nomination au conseil des ministres.  Selon l’article, la ministre ne se gênerait pas pour ridiculiser, engueuler et réprimander un employé devant le reste du personnel, parfois aussi en public.  Recruté comme conseiller par la ministre Proulx, l’ex-maire de Montmagny Jean-Guy Desrosiers a quitté ce poste.  «À l’âge que j’ai, a déclaré l’homme de 75 ans, quand je travaille, il faut que je sois heureux», évoquant le climat pour cause de sa décision de ne pas continuer.»

 

            4 mois après que la ministre du développement régional soit nommée, son chef de cabinet, sa directrice des communications et son attaché de presse démissionnaient en bloc. Les 3 ont été relocalisés dans d’autres cabinets par le bureau du premier ministre qui se serait inquiété du climat de travail.  Une enquête interne a été ouverte et d’autres employés se seraient vidés le cœur à leur tour, puis ont quitté leur emploi.

 

            Marie-Ève Proulx a refusé la demande d’entrevue du journal à ce sujet.

Retour

PARTAGER