En ondes: Country Again | Thomas Rhett

Information régionale

Une opportunité pour le rail gaspésien

today11 mai 2018

Arrière-plan
share close

L’utilisation de la biomasse par la cimenterie de Port-Daniel pourrait donner des arguments aux défenseurs du service ferroviaire en Gaspésie.

 

            Une étude publiée cette semaine a démontré que la biomasse est présente en quantité suffisante sur le territoire et que son utilisation permettrait à la cimenterie de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

 

            En plus des avantages pour la cimenterie, l’utilisation de matière ligneuse comme carburant offrirait des opportunités économiques intéressantes pour les scieries qui ont du mal à écouler les copeaux, la sciure et l’écorce. De plus, même si toute la logistique concernant son transport et son utilisation reste à être déterminée dans une prochaine étude, il est clair que l’option du transport ferroviaire sera étudiée.  Le président de l’Association coopérative forestière de la Gaspésie, Simon Roy, explique que rien n’est décidé, mais lorsque le rail sera fonctionnel jusqu’à Port-Daniel, le train pourrait devenir une option intéressante pour le transport de la biomasse :

  • cover play_arrow

    Une opportunité pour le rail gaspésien solinfo

 

            De plus, si la cimenterie devient preneuse de matière ligneuse, cela pourrait réduire les risques d’incendie dans les scieries.  L’écorce est particulièrement difficile à vendre et souvent, elle est simplement stockée dans les cours des scieries, provoquant ainsi des risques d’incendie, comme l’explique le directeur de la scierie de St-Elzéar, Mario Pouliot :

  • cover play_arrow

    Une opportunité pour le rail gaspésien solinfo

 

            Même s’il est encore possible d’écouler les copeaux, leur prix a baissé d’environ 70% ces dernières années.

Partager


0%