Informations régionales

Une page d'histoire se tourne au Garage J.Y. Otis

Photo: Julie Drapeau

Une page d'histoire se tourne au Garage J.Y. Otis

30 janvier 2020

La station-service Jean-Yves Otis, située au cœur de Carleton, mettra un terme à la vente d’essence vendredi.

Le faible revenu qu’il tire comme détaillant par rapport aux coûts en salaires et aux investissements qui seront nécessaires pour remplacer les réservoirs font que le propriétaire, Alain Otis, a décidé de ne pas renouveler son contrat de 5 ans avec la pétrolière Esso. 

Encore très actif au quotidien à servir les clients, Jean-Yves Otis note que les affaires ont changé depuis qu’il a acheté cette place d’affaire Texaco en 1981 :

            Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, a rencontré le propriétaire.  Il comprend cette décision et ne prévoit pas d’autres arrêts de la sorte, rappelant qu’il reste 4 points d’essence au total à Carleton et Saint-Omer :

            Le président de la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, Luc Leblanc respecte entièrement cette décision d’affaire et comprend un commerçant de se concentrer sur les aspects plus rentables de son entreprise.  Sur la disparition d’un point de vente d’essence, il estime qu’il faut regarder la situation plus largement, alors qu’une transition énergétique est réclamée :

             Selon lui, les modèles d’affaires des entreprises de la région vont devoir tendre dans cette direction :

            D’autant plus, note Luc Leblanc, qu’il existe un début de mouvance dans l’industrie du camionnage :

 

            Pour M.Otis, après 39 ans aux pompes à essence, il est temps de ralentir le rythme :

            L’atelier-mécanique poursuit ses activités, tout comme le service de remorquage, la glace, le lave-auto et le propane.

Retour

PARTAGER