Informations régionales

Une mère doute de l'efficacité des procédures aux Joyeux Marmots

11 septembre 2020

Une mère dont l’enfant fréquente le CPE Les Joyeux Marmots de Carleton-sur-Mer se questionne sur les procédures en vigueur à la garderie.

 

            Mère de 2 enfants, Marie-France Perrée doit parfois emmener son fils avec elle lorsqu’elle se rend chercher sa plus jeune au CPE.  Cependant, la direction interdit l’entrée à son fils pour limiter tout risque de contagion.  Marie-France Perrée dit comprendre le principe d’une telle décision dans ce contexte de pandémie, mais ce protocole la force à devoir laisser un enfant de 5 ans seul dans la cour ou dans la voiture.  Selon elle, la solution idéale serait qu’un employé du CPE accompagne l’enfant à la porte, comme cela se faisait pendant le confinement :

 

            De plus, même l’enfant joue déjà à l’extérieur de la garderie à l’arrivée du parent, l’adulte doit tout de même pénétrer à l’intérieur du bâtiment pour valider la sortie du bambin avec un système de puce.  La jeune mère de famille comprend le principe de prudence associé à un tel système.  Mais Marie-France Perrée croit qu’avec le contexte actuel, le système de puce pourrait être laissé de côté afin que l’enfant puisse quitter simplement avec ses parents.  Cette façon de faire aurait aussi l’avantage de limiter les déplacements à l’intérieur du bâtiment :

 

            Elle ajoute qu’à l’inverse, au service de garde scolaire que fréquente son fils, un employé l’amène simplement à la porte de l’école à son arrivée en fin de journée.  La mère en déduit que cette façon de faire est possible et qu’elle serait plus sécuritaire.

Retour

PARTAGER