Informations régionales

Un militaire d'exception a vécu à Gesgapegiag

Walter Jerome le responsable du tourisme à Gesgapegiag se tient près de la tombe du sergent Narcisse Jerome

Un militaire d'exception a vécu à Gesgapegiag

12 novembre 2020

Le jour du Souvenir aura été l’occasion pour plusieurs d’en apprendre plus sur le sergent Narcisse Jerome de Gesgapegiag.

            Le rôle de ce héros de la Première Guerre mondiale est mis de l’avant dans une exposition intitulée Les soldats de Gesgapegiag. Peu de gens savent que Narcisse Jerome est le militaire autochtone le plus décoré de toute l’histoire du Canada, à égalité avec un soldat originaire de l’Ontario.

Il s’est engagé en 1916 à l'âge de 29 ans. Il a été auparavant manœuvre et bûcheron. Dès la fin 1916, il participe à des combats en France et en Belgique.  Il a participé à de célèbres batailles comme la crête de Vimy ou à l’offensive des Cent-Jours du Canada.

Il a été récompensé à 3 reprises pour des actes de bravoure, notamment pour être demeuré derrière sa mitrailleuse Lewis malgré les nombreuses tentatives d’avancée des Allemands et surtout malgré une pluie d’obus autour de lui.

Tom Eden de New Richmond est un ancien militaire et passionné d’histoire militaire. Il a contribué à l’exposition à Gesgapegiag, notant que recevoir la Médaille militaire à trois reprises est extrêmement rare :

Il se réjouit que la communauté de Gesgapegiag ait de plus en plus conscience du rôle qui a été joué dans les grands conflits par des membres de la communauté :

 

Le sergent Jerome a survécu à la guerre et il est revenu s’établir à Gesgapegiag. Il est décédé en 1934 à l'âge de 47 ans d’une pneumonie. Son corps se trouve dans l’ancien cimetière de Gesgapegiag et son nom est inscrit sur un monument devant la salle d’exposition.

Retour

PARTAGER