Informations régionales

Plusieurs constats de l'IREC

Plusieurs constats de l'IREC

18 juillet 2022

L’IREC dresse plusieurs constats concernant l’économie de la Gaspésie

Au terme de deux années pandémiques le nombre d’ouvertures d’entreprises a dépassé le nombre de fermetures, qui avait d’ailleurs triplé dans les premiers mois de la crise sanitaire. Toutefois, la situation demeure précaire selon le directeur général de l’IRÉC, Robert Laplante, en raison d’une hausse des postes vacants.

Alourdi par les phénomènes de rareté et de pénurie de main-d’œuvre, le taux d’activités en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, qui représente la proportion de citoyens actifs sur le marché du travail, demeure inférieur à celui de la province, signale Robert Plante.

Il note également une diminution des emplois dans les services publics et de la fabrication au profit des domaines de la construction, des services aux ménages (ex. plomberie, électricité, aide à domicile) et des services (ex. bureau d’ingénieurs, firme de technologues spécialisés).

Le portrait régional de l’IRÉC a été commandé par la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec.

Collaboration CFIM

Retour

PARTAGER