Informations régionales

Plus d'argent pour les infrastructures régionales

De gauche à droite: Pascal Bérubé député sortant dans Matane-Matapédia, Paul St-Pierre Plamondon chef, Méganne Perry-Mélançon candidate sortante dans Gaspé et le chanteur Daniel Boucher qui est un souverainiste convaincu lors de l'annonce ce matin à

Plus d'argent pour les infrastructures régionales

6 septembre 2022

Le Parti québécois souhaite augmenter le budget dans les infrastructures régionales.

Paul Saint-Pierre Plamondon a annoncé ce matin la création d’un plan québécois des infrastructures totalisant 70 milliards de dollars, soit une enveloppe bonifiée de 11 milliards à raison d’un milliard par année. Sur les 10 dernières années, le chef du PQ estime à 5 milliards le sous-financement des infrastructures dédié aux régions. Le 11G est représentatif du poids démographique des régions et il sera entièrement consacré à combler le déficit régional. Paul St-Pierre Plamondon affirme qu’il s’agit de réparer une injustice :

Questionné sur le manque de main-d’œuvre dans des infrastructures déjà existantes, comme des écoles ou des garderies par exemple, Paul St-Pierre Plamondon mise sur l’immigration temporaire et sur une immigration mieux répartie dans les régions du Québec. Il souhaite aussi qu’un plus grand nombre de personnes vivant au Québec puissent travailler davantage en créant des conditions propices.

Le PQ veut mettre sur pied un ministère dédié au développement régional et c’est le premier ministre, si le Parti québécois est élu, qui serait responsable de la Gaspésie. Une région importante selon Paul St-Pierre Plamondon :

L’autobus électoral du PQ s’est arrêté à Sainte-Anne-des-Monts ce matin pour ensuite se diriger vers la Baie-des-Chaleurs en après-midi et en soirée dans le secteur de Chandler. Il devrait être à Carleton-sur-Mer demain.

Retour

PARTAGER