Informations régionales

Les services d'urgence se préparent aux Îles

Les services d'urgence se préparent aux Îles

23 septembre 2022

Les organisations du milieu aux Îles-de-la-Madeleine se préparent à affronter l’ouragan Fiona, qui se transformerait en tempête post-tropicale à son entrée dans le golfe.

 

Le météorologue d’Environnement Canada Peter Kimbell est d’avis qu’il n’y a presqu’aucune chance que Fiona épargne l’archipel madelinot, qualifiant la tempête « d’événement historique ».

En date de jeudi après-midi, Environnement Canada estimait que la tempête commencerait à se faire sentir en mi-soirée vendredi avant de gagner en intensité très tôt samedi matin, avec des vents pouvant souffler à 130 km/h.

 

Entre 90 et 100 millimètres de pluie sont attendus, ainsi que des vagues pouvant atteindre 2,5 mètres de hauteur.

 

En campagne électorale pour la CAQ, le maire Jonathan Lapierre a délégué ses pouvoirs au maire suppléant, Richard Leblanc, qui indique que la Municipalité des Îles est en mode préparation depuis le début de la semaine et que le centre de coordination des mesures d’urgence a été remis sur pied :

Les protocoles d’urgence sont fin prêts à être mis en place si la situation le demande, souligne-t-il.

 

De son côté, Hydro-Québec a dépêché cinq camions-nacelles de même qu’une douzaine de monteurs supplémentaires qui s’ajoutent au personnel sur le territoire.

 

Quant au RICEIM (Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine), le coordonnateur des opérations courantes, Joël Bourque, assure que les travaux effectués sur ses équipements ont stabilisé les câbles sous-marins qui relient les Îles à la Gaspésie.

Retour

PARTAGER