Informations régionales

Les homardiers craignent d'écoper

Les homardiers craignent d'écoper

4 juillet 2019

Le regroupement des pêcheurs de homard de la Gaspésie s’inquiète des effets liés aux décès de baleines noires.  

 

            Le directeur O’Neil Cloutier affirme que la tolérance des Américains en matière de baleine noire est à zéro.  Même si ce sont principalement les crabiers qui interagissent avec les baleines en eau plus profonde, le directeur explique que le voisin américain ne fait pas de distinction entre les différentes pêcheries. Advenant la preuve qu’une baleine a perdu la vie à la suite d’un empêtrement dans des équipements de pêche, c’est toute la pêche impliquant des casiers qui pourrait être impactée :

 

            De plus, O’Neil Cloutier croit que les pêcheurs agissent comme boucs émissaires dans ce dossier. De grandes zones de pêche ont été fermées mais pendant le gouvernement de Justin Trudeau a accordé l’an dernier des permis exploratoire à BP au large de la Nouvelle-Écosse, directement dans l’habitat des baleines.  Pour lui, il y a clairement deux poids, deux mesures :

            BP est la compagnie responsable du désastre écologique qui a suivi l’explosion de la plateforme de Deep Water Horizon dans le golfe du Mexique, en avril 2010.

                                  

Retour

PARTAGER